En juillet, la plupart des migrateurs n’ont pas encore entrepris leur périple vers le sud, mais l’occasion est idéale pour observer les espèces qui résident sur notre territoire et d’autres qui ont choisi de s’y établir le temps de la nidification. Bien des petits ont déjà quitté le nid et découvrent leur environnement, offrant un spectacle souvent mémorable. Il faut également garder l’œil ouvert pour les espèces rares qui viendront nous visiter, telle que cette aigrette bleue immature, de passage à Saint-Blaise fin juillet 2016.

Photo: Ghislaine Boulet

Pin It on Pinterest

Share This
UA-111815416-1