Un 24 heures de mai dans la moyenne

Le 24 heures de Mai s’est terminé sous la pluie, samedi le 19 mai 2018, mais pas avant que les trois équipes réparties sur le territoire du Haut-Richelieu et d’une partie de la Vallée-du-Richelieu aient eu le temps d’accumuler 117 espèces, dépassant de peu la moyenne des 16 dernières années qui est de 116 espèces.

La douzaine de participants du vendredi avaient déjà totalisé 53 espèces entre 17 heures et 21 heures.

Pour connaître les résultats en détails, vous pouvez consulter le tableau cumulatif depuis 2003.

24 heures de Mai COHR 2018

Photo: Benoit Tanguay

Les nanos caméras fonctionnent!

Les nanos caméras fonctionnent!

Les installations des nanos caméras dans quelques nichoirs sont à peine terminées que déjà nous pouvons vous montrer nos premiers résultats. Bien sûr, les oiseaux ne sont pas encore installés dans les nichoirs, ils visitent… Regardez bien la venue d’un Étourneau sansonnet dans un nichoir… Tous les espoirs sont permis…

Le comité nichoirs du Club d’Ornithologie du Haut-Richelieu a installé cinq nano caméras reliées à autant de nano ordinateurs. Deux de ces systèmes appartiennent au COHR, deux à nos hôtes Jean et Hélène et le cinquième à Roméo notre génial artisan en informatique qui a placé un nichoir de Mésange à tête noire chez lui.

On peut déjà visionner quelques vidéos. Les membres qui sont inscrits sur l’espace Facebook du COHR peuvent les regarder là. Sinon, on peut les voir en cliquant sur le lien suivant :

https://www.youtube.com/channel/UC6WdLRT7-envEr-2fD_uMfw

Nous vous inviterons à visionner d’autres vidéos dès que celles-ci montreront des images intéressantes sur le processus de naissance d’une espèce d’oiseau: fabrication du nid, ponte, éclosion, départ des petits… Souhaitons qu’un couple – ou mieux des couples – s’installent dans nos nichoirs munis d’une nano caméra, ce serait vraiment chouette!

Notre plus grand souhait: visionner l’arrivée d’une Crécerelle d’Amérique.

Un merci tout particulier à tous ceux qui ont fourni l’argent nécessaire à la réalisation de ce beau projet!

Gaétan Dubois

Responsable du comité nichoirs

 

Ouverture du réseau de mangeoires

Ouverture du réseau de mangeoires

Samedi, le 9 décembre dernier en avant-midi, avait lieu l’installation annuelle du réseau de mangeoires du Club d’ornithologie du Haut-Richelieu (COHR). Chaque hiver, de décembre à mars, le COHR installe un réseau de mangeoires au Club de golf de la Vallée-des-Forts, mieux connu en hiver sous le nom d’érablière Pain de sucre.

Cette année, l’activité a connu un franc succès. Une quarantaine de personnes étaient présentes. L’activité s’est fort bien déroulée, dans la bonne humeur, et les participants ont fait preuve de dévouement et de débrouillardise.

Le réseau de mangeoires du COHR

compte quatre postes d’alimentation, que les membres remplissent chaque semaine. Cette année, un événement spécial a fait de cette journée une expérience mémorable : l’installation d’une plaque commémorative au premier poste d’alimentation, en l’honneur de Robert Durand, ancien membre du COHR, décédé d’insuffisance cardiaque l’été dernier. M. Durand a toujours été d’une aide précieuse lors du remplissage des mangeoires chaque semaine. De plus, il se chargeait de toutes les petites réparations. François Boulet, président du conseil d’administration du club, a eu l’idée de nommer un des postes d’alimentation à son nom.

L’épouse de Robert, Louiselle Durand, était présente, avec sa fille Suzie et le fils de cette dernière, ainsi que Julie Bienvenue, inhalothérapeute, qui a soigné Robert à quelques reprises lors de son hospitalisation. C’est d’ailleurs le conjoint de Julie, Martin Vézina, qui a fabriqué la plaque au nom de Robert Durand. M. Dave Turcotte, député de Saint-Jean, a assisté à la cérémonie et, à l’instar de la famille de Robert Durand, a apprécié l’implication du COHR dans cette initiative pour souligner l’amour de Robert pour les oiseaux

© Pierre Gingras

De gauche à droite : M. Dave Turcotte, député de Saint-Jean, le petit-fils de Robert et Louiselle, Louiselle Durand et sa fille de Suzie.

© Ghislaine Boulet

Au centre de la photo : Julie Bienvenue.

Pin It on Pinterest

Share This